En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Baccalauréat Economique & Social (ES)

Baccalauréat Economique & Social (ES) :

Par GWENOLA MERLET, publié le mardi 30 octobre 2012 15:57 - Mis à jour le lundi 7 janvier 2013 20:23

L'orientation en section ES se fait à la fin de la seconde indifférenciée. L'élève aura eu un aperçu du contenu de l'enseignement de sciences économiques et sociales grâce à l'enseignement d’exploration de SES (ou PFEG) assuré en seconde à raison de 1,5 heures hebdomadaires. La filière ES s’adresse à tous les élèves, y compris ceux qui n'ont pas pu suivre l'enseignement d'exploration SES en classe de seconde.

 

La section Économique et Sociale (ES) est une section d'enseignement général ouverte à la vie économique et sociale contemporaine :

Connaître et comprendre la société,

Appréhender l'actualité politique, économique et sociale,

Former des citoyens actifs et responsables

Tout cela est nécessaire au bon fonctionnement d’une démocratie où les choix économiques et sociaux revêtent une importance majeure, alors que l’insertion dans le contexte européen et mondial les rend de plus en plus complexes. C'est pourquoi la filière ES laisse aussi une large place aux mathématiques, à l’histoire-géographie et aux langues.

Donc, choisir  SES, c'est choisir des méthodes d'apprentissage diversifiées, avec une pédagogie active, en prise directe avec la réalité, c'est se donner des grilles de lecture indispensables pour mieux comprendre un monde en constante et rapide évolution et c'est aussi préparer son avenir professionnel.

Ainsi, L'orientation en Première ES, pour être positive, suppose que l'élève ait les qualités suivantes :

          1 – Un intérêt pour les faits économiques, sociaux et historiques des sociétés 
                contemporaines.

          2 – Un fort intérêt pour les mathématiques.

          3 – Des qualités littéraires (quatre dissertations au baccalauréat).

          4 – Le goût pour le raisonnement inductif et déductif.

          5 – La maîtrise de deux langues.

On attendra de ces élèves une grande curiosité intellectuelle, une capacité à analyser des informations complexes, à exprimer des idées de manière claire, construite et argumentée.

 

 

Pièces jointes